Nutcase’s night in Seattle

We had left Canada in the morning. Vancouver-Seattle by bus, hitchhiking to cross a border might be a bad adventure. Border officers was cool, Washington may be a friendly states?
17h: Arrived in the guesthouse near pike market and the first Starbucks in the world.
17h10: Happy hour? Best way to meet people! We begin by seek cool pub to take a drink.
17H30: -“Can I check your ID?” -“Damned, I guess we are in USA!” round trip to the guest house.
17h50: Back in the bar, on TV, USA-Panama for World Cup’s qualifications and the match take place in CenturyLink Field… Seattle! That’s why we saw all those Americans fans. Other Channel, TP & the Spurs for the final game 3. Paco discovers NBA ;)
18h45: Next bar, Fado. Less people, beers, some Yankees support their team. Another Channel, baseball’s game in Safeco Field at Seattle too.
19h45: Counter, next bar. A cool bartender, Ollie. Talk a bit. Ask about the city, they seem to be friendly. We guess that girl behind us start a long night. Fireball, shooter, fireball. “Take it my friend don’t like this”. “Did you see the Field?” “What field?” “Baseball Field, we’ll go here after the game

USA 2 – 0 PANAMA

22h in the street: “USA! USA! Give me five! Yeahhhhhhhhhh!!! NIiiiiiiiiiiice! … Take five, not nice, fuck off American are stupid males!” Randy, Cassie and the “niiice shower insults girl” take us to see the field! Streets to the Stadium are full, we get involved in the girl’s fury. “Give me five!”. Close the stadium they approach a couple, Constance & Matt. “You have tickets? They are French, they have to see the field!”.

Tickets in hands, we just have to cross the guards & explain him. “No, you can’t”, not niice. Next gate: “no, game is finished”, “Hey men!! Just to take a picture!” “NO”. Next gate, “Yes guys come on!” we are in the place! Far off, the precedent officer saw us. Time is counted. Devil on his eye, he runs to catch us. One picture, he calls the police. Over. we tried.

Few minutes after, a policeman laughs with us about our unlucky experience in the Stadium. « Check men, enjoy your trip! » It was the first time we check a cop. Niiiiice.

Seattle Hotdogpaint

22H30: Matt & Constance follow us. “You never eat a hot dog? Really, you have to test!” Nothing disturbs them, Randy stops in front of the first stand to manage a free. She’ll pay it but gains another beer. Cool to eat something, it was time to.

23h: An old guy in the pub tries to pick up the girls. Funny, everything seems to be authorized here. We lose a lady, she puked outside.
Midnight: return to the Fado, we guess that one of the girl work close. Strange shooters, with cucumber and fireball? Memories are out.
Back in the street, a digestive walk to return towards the green tortoise hostel. In the smoke room, people share music, a Tchek, a couple of an unknown’s country… Chill bump in ears, curves above our heads, crazy night.

Seattle bar 1ere soiréepaint

11h AM next day: “Wake up buddy! Paco wake up!” “mmmmmm…” “No time, we’ve to check out now!!! There is no place for us here!
Take back backpacks, we owe found Randy, she suggested accommodating us and showing us her city. Maybe take a shower before.

Thanks for all ladies, you were really niiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice

Bol d’air (et d’eau!)

Jeudi : Et c’est reparti…nous louons une limousine caisse à Nanaimo pour rejoindre la côte ouest de Vancouver Island. Voiture automatique, ils ne connaissent que ça, ce sera Paco le chauffeur, Matt est un faignant.
1er arrêt, Cathedral Grove ! Malgré son nom ça n’a rien d’un bosquet : d’immense Douglas et Red Cedars, la végétation est partout, tout vie, la mousse recouvre les arbres, les arbres poussent sur les arbres, fougères, lianes… « tu veux de la Jungle ? ». On marche la tête en l’air jusqu’au plus massif des Reds Cedars, 9 mètres de diamètre, il effleure les nuages 75 mètres plus haut…ce petit bébé se porte bien !
La suite de la route… « c’est la grosse gavade !! », route sinueuse limité à 80km/h (au mieux !), on se prend des claques paysageresques à chaque virage, forêts, immenses lacs surplombés de montagnes enneigées, rivières à truites et pécheurs à la mouche. « We’ve seen a deer, we’ve seen a beer ! »Au détour d’un virage, pan dans les dents, un cerf fait du stop au bord de la route, pas de place dans la caisse mec, on ne s’arrête pas. Quelques minutes plus tard, c’est un ours et son petiot qui gambadent gaiement. « T’es sur ? t’as vu un ours ?? », demi-tour pour shooter l’animal (en photo évidemment !), on a beau être dans une voiture, on fait pas les fières !
L’obscurité tombe sur le Pacific Rim, on nous a déconseillé de rouler de nuit, ours et cerfs sont suicidaires dans la région, direction camping. Plantage de tente (Youhou c’est la première fois !), salade autour du feu sans oublier le club sandwich de Matt « avocat-miette de crabe ».

Mode d’emploi du campeur canadien:
a)Lire les instructions sur les ours, les loups et les cougars … hummm ça rassure.
b) repérer les cachettes à bouffe…pas dur y’en a partout.
c) Comprendre les poubelles conçues pour que les bêbettes ne puissent pas les ouvrir.
d) Interdiction de laisser traîner quoi que ce soit … sauf si on aime être réveillé par un ours ;)

Vendredi : Visite des plages du pacifique, les vagues glassy déroulent massivement, pour le plus grand bonheur des surfeurs qui parfois se font croquer tout cru. L’eau est à 10/12°C, on a bien pensé à s’y mettre mais c’est vraiment trop glagla, retour sur Comber Beach pour se faire une flambée, petit repas au feu de bois puis dodo bien mérité dans la guitoune.
Samedi / journée de tarée : embarquement avec le capitaine John pour une sortie de matelot. Un bisou à un aigle à tête blanche, des îles et des montagnes partout, les lions de mers bronzent, les loutres font la planche, hissez ho ! Santiano ! Puis le bateau se stoppe, on patiente, un premier jet d’eau…bim !! un dos de baleine, un deuxième, une queue…festival de baleines ! Quelques minutes d’admiration avant que John ne reparte pour ¾ d’heure de mer, destination Maquinna Marine. Y’a de la houle, ça balance pas mal, on est trempé, c’est fun !!
Arrivée sur l’île, ballade dans la jungle pour un pique-nique à Hot Spring. Hot Spring c’est quoi ? Hot Spring c’est bien ! Source naturelle d’eau chaude qui nous revient des entrailles de la terre, les 50°C finissent leur course dans le Pacifique après une cascade et une baignoire improvisée entre les rochers, ça squatte peinard !
17h30 : « C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme », John nous montre les petits coins de sa région, étoile de mer, encore quelques lions de mer, un nuage éternel et des nouveaux paysages awesome toutes les minutes. 19h : Merci John !
On reprend la route du retour à la recherche d’un spot où planter la tente, ce sera au bord du Kennedy Lake sur une petite plage de sable fin…enfin un matelas correct ! Petit déj’ les pieds dans l’eau, un brin de toilette dans le lac et retour à la civilisation, on dépose la caisse pour récupérer le ferry qui nous ramènera à Vancouver.

Mise en jambes

Allez go-go-go, décollage pour Paris. L’apéro nous attend à 21h chez Lulu. Quelques bouchons plus tard, l’odeur du rhum nous taquine les naseaux : dernière soirée avec les copains…avant 9 mois. Des gros bizoux les amis, on revient bientôt.

Vendredi 31mai – 9h : Quelques larmes sur le plancher parisien, en route pour Roissy CDC pour le premier décollage en A340 qui nous mènera à Minneapolis. Décollage trop smooth…je crois qu’on préfère les petits avions! ;)

9h de vol, 2 repas, 1 bouteille de rouge, 2 films et un gros dodo plus tard, on pose nos bottes aux USA, jusqu’ici tout va bien….en fait non, 1H30 pour la correspondance et c’est pas assez pour faire la queue à la douane, s’enregistrer, couper la ficelle du sac bloquée dans le tapis roulant, se faire bronzer au scanner, trouver la bonne porte d’embarquement, s’enregistrer …et s’entendre dire « Désolé, on vient de fermer! »

Une américaine dans le même cas : « Shit, Shit, Shit, the hell is in the place! » …on n’est pas les seuls!

Miracle, thanks my god, on rouvre juste pour nous 3! 15 minutes de retard mais une nuit à l’aéroport d’évitée.

Approche de Vancouver, regard par le hublot, bave aux lèvres, premières claques : OUaou! Melting pot de montagnes enneigées et d’îles sur le Pacifique, ça promet.

Samedi/Dimanche

Vancouver à pied, c’est la mer à la ville ou la ville à la mer on ne sait pas trop. Des parcs immenses, des baÏtes partout, des sourires « Salut moi c’est cool cool cool… » …et les premières surprises : peu de fumeurs, peu de voitures, trop de joggeurs, le calme dans la ville, et des magasins ultra spécialisés…liquor store ;)

Lundi

Départ en Ferry pour Vancouver Island, on navigue entre les iles, c’est encore mieux que vu de l’avion. Rencontre de Jeff, touriste québécois qui nous emmènera à Victoria en caisse. Dégustation de  bières obligatoire à l’arrivée…normal, Jeff tient une micro brasserie à Québec!

Visite de Victoria tranquillement, demain la première mission stop nous attend!

Mardi

« Vous auriez un carton?« , « C’est possible de faire du stop jusqu’à Nanaimo? » … Le vieil homme est rassurant… à sa manière : « Possible, je l’ai fait une fois, j’ai mis 2 jours. Vous en avez déjà pour 2h à sortir de la ville à pied« . A sa dégaine, on espère qu’il a fait ça pendant les sixties !

Mercredi

3/4 d’heure de marche pour sortir de la ville, pas si léger que ça le backpack. On voit au loin un coin pour lever le pouce…pas le temps, Rod et son pick-up de 1940 s’arrête. « Vous êtes pressés? » … « Pas vraiment, on a 9 mois devant nous!« , Conservateur forestier, Rod fait des détours dans les parcs pour nous en mettre plein les yeux avant de nous déposer vers MillBay.

15min plus tard, deuxième roulage pour finir le trajet de 111km et arriver à Nanaimo.

Mise en jambes réussie, il nous reste qu’à louer une caisse pour partir visiter Cathedrale Grove et rejoindre Tofino et ses plages de 20km!

Défis

« Arriver en retard sur un vol et réussir à ré-ouvrir les portes de l’avion prêt à décoller » : Fait!
« Agresser un putois » : on l’a croisé mais on a pas osé!
« Se faire rembourser une pinte dans un bar » : on a même pas eu besoin de demander!


On a commencé à relever, voir détourner, les premiers défis et même si on connait pas la suite, on en veut d’autres!! Alors lâchez vous, laisser nous un commentaire avec vos défis et éviter de nous emmener en prison (même si c’est le tour de Paco). On tachera de poster les preuves en photo ou vidéo de ceux réalisés sur le portfolio.
Amusez nous, on vous le rendra.